top of page

Le cycle menstruel

Dernière mise à jour : 16 janv.

En cette période de transition vers une nouvelle année, je voulais prendre un moment pour célébrer la beauté et la force de la féminité.

Que vous soyez une femme exceptionnelle ou que vous célébriez les femmes extraordinaires qui vous entourent, cette newsletter est dédiée à toutes les âmes féminines qui illuminent nos vies.


L'année qui vient de s'écouler a été une aventure riche en enseignements et en défis. En tant que femmes, nous avons surmonté des obstacles, nous sommes épanouies dans nos réussites et avons continué à inspirer les autres par notre résilience. C'est le moment idéal pour réfléchir à nos accomplissements, grandes et petites, et nous inspirer mutuellement pour ce que l'avenir nous réserve.


La féminité se manifeste de nombreuses façons, et chacune d'entre nous porte en elle une histoire unique. Qu'il s'agisse de force, de compassion, de créativité ou d'intelligence, nous célébrons la diversité qui fait de chaque femme une œuvre d'art à part entière. Ensemble, embrassons nos différences et apprenons les unes des autres.


En cette nouvelle année, encourageons-nous mutuellement à définir des résolutions qui célèbrent notre féminité. Que ce soit en se fixant des objectifs professionnels, en prenant soin de notre bien-être physique et mental, ou en cultivant des relations significatives, travaillons ensemble pour créer une année qui nous permette de nous épanouir dans tous les aspects de nos vies.


N'oublions pas l'importance du soutien mutuel. En cette nouvelle année, engageons-nous à soutenir nos amies, nos collègues et toutes les femmes qui croisent notre chemin. Ensemble, nous sommes plus fortes, plus résilientes et capables de réaliser des choses extraordinaires. Merci d'être une source d'inspiration !



Je vous propose de revenir aux bases et de vous plonger dans le cycle féminin. 


Comprendre son cycle féminin et la manière dont vous fonctionnez est une clé précieuse pour cultiver l'autonomie et le bien-être.


Cela nous permet de prendre des décisions éclairées concernant notre santé, notre sexualité et notre bien-être général. C'est une forme d'autonomie qui brise les tabous et nourrit la confiance en soi.

En comprenant notre corps, nous sommes mieux équipées pour prendre soin de notre santé physique et émotionnelle, contribuant ainsi à notre épanouissement personnel.



En effet, de nombreuses femmes ne connaissent pas le fonctionnement de leur corps et le subissent même dans certains cas (syndrome prémenstruel, règles très douloureuses à hémorragiques, endométriose ou syndrome des ovaires polykystiques,...).


Il est important de connaitre des notions de base sur notre corps pour le comprendre et pouvoir se l’approprier au mieux.


Être une femme et avoir des menstruations est une chance et un atout dans la vie. Il est important de comprendre son cycle pour l’utiliser au mieux et pouvoir en tirer le meilleur.


Le cycle menstruel est un indicateur de bonne santé et quand il déraille, c’est souvent révélateur d’un dysfonctionnement.  


Les menstruations nous communiquent de bonnes informations également.


En effet, la durée des menstruations, la couleur, la consistance et la quantité de sang ou des pertes nous donnent de précieuses renseignements.  


Certains facteurs peuvent jouer sur la durée et la régularité des cycles :le stress, les chocs émotionnels, l’alimentation, l’âge, des dysfonctionnements hormonaux, certaines maladies, le poids…


Le cycle menstruel est donc amené à évoluer tout au long de la vie de la femme.


Il commence à la puberté et s’arrête à la ménopause






On parle de cycle car chaque mois, 4 phases se succèdent et s’étalent sur une période allant de 21 à 35 jours. Chacune d’entre elles correspond à une énergie différente.


Connaître son cycle offre donc la possibilité d’adapter ses activités en fonction de la phase de son cycle et d’en tirer le positif.


·       La phase pré-ovulatoire (le printemps) est une phase  d’action, de dynamisme, où les performances intellectuelles et physiques sont les plus importantes.


·       L’ovulation (l’été) est un moment où il y a généralement un pic de libido. Les femmes rayonnent, communiquent et interagissent avec les autres.


·       La phase prémenstruelle (l’automne) est une phase où la créativité est favorisée. Certaines femmes peuvent par contre la vivre de manière plus négative : colère, déprime, intolérance, hypersensibilité… C’est la période où les femmes ont plus de plaisir à être ensemble et peuvent développer plus de complicité.


·       La période des règles (l’hiver) devrait être un moment de recentrage sur soi. L’énergie est moins présente, le corps a besoin de repos et de calme. il est possible que vous ne viviez pas les phases de cette manière mais il est important d’être à l’écoute de soi et de s’observer pour tirer le meilleur de notre cycle.


Le cycle féminin débute au premier jour des menstruations et se termine la vieille des menstruations suivantes. Lors de chaque cycle, un ovule fécondable murit dans l’un des deux ovaires avant d’être libéré lors de l’ovulation et d’être cueilli par la trompe utérine. Si l’ovule n’est pas fécondé, les menstruations viendront 12 à 16 jours après l’ovulation. Un nouvel ovule commencera alors à murir.






Le cycle se divise en deux phases : la phase folliculaire (dominée par les œstrogènes) et la phase lutéal (dominée par la progestérone).


Les œstrogènes garantissent le bon fonctionnement du corps féminin pour l’ovulation et la grossesse. Cette hormone joue aussi un rôle dans les fonctions motrices et la mémoire.


Les œstrogènes ont trois effets sur l’utérus :


-Construire l’endomètre


- Fabriquer la glaire cervicale qui devient de plus en plus liquide etabondante


-Ouvrir et ramollir le col de l’utérus.


Durant la phase folliculaire, un certain nombre de follicules commencent àmûrir mais seul l’un d’entre eux arrivera à libérer un ovule, grâce à lasécrétion de LH. Si la quantité de LH est insuffisante, l’ovulation ne peutavoir lieu.


La progestérone est l’hormone qui prépare la nidation et l’implantation del’ovule dans l’utérus lorsqu’il y a fécondation.


Les effets de la progestérone sur le corps :


-Vascularisation de l’endomètre pour une éventuelle nidation


-La production de glaire décroit (elle devient plus épaisse et rend le canalcervical étanche).


-La température corporelle augmente de quelques dixièmes de degrés Celsius et reste élevé jusqu’à la fin du cycle.


-Le col de l’utérus durcit et se referme ces deux hormones sont sécrétées parles ovaires. Comme toutes les hormones, les œstrogènes et la progestérone sont des messagers chimiques, véhiculés dans le sang, qui apportent un message à des cellules éloignées. La production d’hormones par les ovaires est elle-même conditionnée par des hormones sécrétées par le cerveau : l’hormone folliculostimulante (FSH) et l’hormone lutéinisante (LH).



7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page